Accueil > Accueil du PED > DEPweb > Modules Éducatifs > Glossaire
Glossaire
A | B | C | D | E | F | G | H | I | L | M | N | P | R | S | T | U | W

A

Accès à l'assainissement. Pourcentage de la population qui dispose d'installations d'évacuation des excréments au moins suffisantes pour éviter tout contact entre les excréments et les humains, les animaux et les insectes. Ces installations vont des latrines à fosse simples, mais abritées, aux toilettes avec chasse d'eau et tout-à-l'égout. Pour bien fonctionner, toutes les installations doivent être construites et entretenues correctement.

 

Accès à l'eau salubre. Nombre de personnes qui peuvent obtenir de l'eau propre en quantité suffisante et sans difficultés excessives, en pourcentage de la population totale. Il dénote la santé des habitants du pays et l'aptitude du pays à collecter, traiter et distribuer de l'eau. En milieu urbain, « sans difficultés excessives » veut dire qu'il existe une fontaine ou un robinet publics situés dans un rayon de 200 m autour du logement. En milieu rural, cela veut dire que les membres de la famille n'ont pas à passer trop de temps chaque jour à aller chercher de l'eau. L'eau est salubre ou insalubre selon la quantité de bactéries qu'elle contient. Une quantité suffisante d'eau est celle qui suffit pour les besoins métaboliques, hygiéniques et domestiques, généralement une vingtaine de litres par personne et par jour.

Alphabétisation. Aptitude d'un sujet à lire et à écrire un texte simple sur sa vie quotidienne et à faire des opérations arithmétiques élémentaires.

 

Ankylostome. Parasite intestinal des régions tropicales et subtropicales. Il traverse la peau, surtout aux pieds, et sa propagation est favorisée par le manque d'hygiène.


Approvisionnement en eau. Borne-fontaine: Prise d'eau extérieure pour l'alimentation en eau d'un certain nombre de ménages. Les bornes-fontaines publiques sont raccordées au réseau public de distribution et contrôlées par la société des eaux. Les bornes-fontaines privées ne sont pas raccordées au réseau public de distribution et ne sont pas contrôlées par la société des eaux. Branchement individuel/robinet dans la cour: Eau courante amenée jusqu'au logement ou dans la cour par le réseau public de distribution. Les habitations raccordées au réseau ont généralement aussi des tuyauteries intérieures. Quand la prise d'eau se trouve dans la cour, les gens doivent sortir pour aller chercher de l'eau. Forage privé et pompe électrique: Puits très profond foré au moyen d'un matériel spécialisé. On a recours à cette technique lorsque l'eau se trouve très en profondeur ou lorsque le sol est trop dur pour qu'on creuse le puits avec les moyens classiques. Comme le puits est très profond, il faut une pompe électrique pour amener l'eau à la surface. Puits citernes: Puits creusé sur un terrain public ou privé pour la collectivité. L'eau des puits publics est généralement gratuite ou très bon marché ; l'eau des puits privés est souvent plus chère. Les puits peu profonds ne sont pas toujours des sources d'approvisionnement sûres parce qu'ils peuvent être contaminés par ruissellement pendant la saison des pluies ou s'assécher pendant la saison sèche. Puits dans la cour: Puits peu profond creusé dans une cour, généralement pour la consommation privée.


Assainissement. Maintien des conditions de propreté et d'hygiène pour prévenir les maladies, au moyen de services tels que l'enlèvement des ordures et l'évacuation des eaux usées.

 

B

Bassin versant. Surface qui draine l'eau dans un réseau hydrographique ou un autre cours d'eau.

Biens et services. Produits de l'économie d'un pays. Les biens sont, par exemple, les produits alimentaires, les vêtements, les machines et les nouvelles routes. Les services sont, par exemple, ceux que fournissent les médecins, les enseignants, les commerçants, les agents de tourisme, les ouvriers du bâtiment et les fonctionnaires. and physical capital.

Biens ou produits primaires. A Biens (par exemple minerai de fer, diamants, blé, cuivre, pétrole ou café) qui sont utilisés ou vendus à l'état naturel. On les appelle aussi produits de base.

Bilharziose. Maladie parasitaire pouvant être mortelle, provoquée par un ver qui vit dans un escargot. Les êtres humains sont infectés par contact avec l'eau des étangs et des rivières où vit l'escargot. Cette maladie, également appelée schistosomiase, est surtout répandue dans les régions tropicales.

Biodiversité. Variété des organismes vivants de toutes origines, notamment dans les écosystèmes terrestres et aquatiques, et les écosystèmes dont ils font partie. Cela inclut la diversité à l'intérieur des espèces, entre les espèces, et entre les écosystèmes. La diversité est indispensable au maintien de la vie sur terre. C'est aussi une condition fondamentale d'adaptation, de survie et d'évolution des espèces.

 

C
Capacité de charge. Population qu'une superficie donnée peut accueillir sans qu'il en résulte une dégradation de l'environnement.
 
Capital. Argent ou richesse nécessaire pour produire des biens et des services. Voir également capital humain et capital physique.
 
Capital humain. Les êtres humains et leur capacité de production économique. L'éducation, la formation et les soins de santé contribuent à accroître le capital humain. Voir capital et capital physique.
 
Capital physique. Choses telles que les machines, les outils, le matériel, le mobilier, les pièces détachées et les bâtiments, qui sont nécessaires pour la production de biens et de services. Voir capital et capital humain.
 
Choléra. Maladie de l'homme et des animaux domestiques qui s'accompagne généralement de graves symptômes gastro-intestinaux.
 
Comptabilité des ressources naturelles. Processus consistant à corriger les comptes nationaux tels que le PNB des coûts environnementaux de la production économique. Les méthodes sont encore en voie d'élaboration, mais l'objectif de la comptabilité des ressources naturelles est de déterminer le coût de l'appauvrissement des ressources naturelles et de la dégradation de l'environnement.
 
Croissance/développement économique. Processus par lequel un pays augmente sa capacité de production de biens et de services.

 

D
Déboisement. Abattage des forêts. Comme les racines des arbres sont indispensables pour fixer la couche arable, le déboisement peut provoquer l'érosion du sol. En outre, on soupçonne que la disparition des arbres contribue au réchauffement de la planète puisque les arbres absorbent les gaz à effet de serre et fournissent de l'ombre.

Déchets industriels. Résidus de procédés de production -- par exemple, certains produits chimiques ou même l'eau à très haute température. Ils sont parfois nocifs et peuvent polluer l'eau et l'environnement s'ils ne sont pas convenablement traités et/ou éliminés.
 
Démographie. Étude statistique des populations humaines, en particulier du point de vue du nombre et de la densité, de la répartition et de l'état civil.

Désertification. Transformation en désert (par suite de la gestion des sols ou des changements climatiques).
 
Développement durable. Développement qui permet de satisfaire les besoins de la population aujourd'hui sans compromettre les perspectives de satisfaction des besoins des générations futures.

 

E
 
Eaux d'égout. Résidus liquides ou déchets évacués par les égouts.
 
Eaux usées. Eau qui a été utilisée et n'est plus propre.
 
Économie informelle. Échange de biens et de services qui n'est pas enregistré avec exactitude par les chiffres et les comptes officiels. L'économie informelle, qui échappe généralement à l'impôt, inclut souvent des biens et des services, comme la garde d'enfants, les cours particuliers, ou le marché noir.
 
Écosystème. Association d'une communauté d'espèces vivantes et d'un environnement physique qui fournit l'eau, l'air et les autres éléments dont elles ont besoin pour vivre.
 
Élan démographique. Tendance de la population à continuer de s'accroître après que le taux de fécondité eut été ramené au niveau de remplacement, du fait que la proportion d'habitants en âge d'avoir des enfants est relativement élevée. Par exemple, le nombre d'habitants des pays en développement continuera d'augmenter en chiffres absolus pendant les prochaines décennies malgré la baisse des taux d'accroissement de la population. Ce phénomène est dû aux taux de fécondité élevés des périodes antérieures, qui font qu'il existe un grand nombre de jeunes. À mesure que ces jeunes grandissent et ont l'âge d'avoir des enfants, le nombre de naissances s'accroît et dépasse celui des décès de personnes âgées.
 
Éléphantiasis. Maladie répandue dans les pays tropicaux, caractérisée par un oedème de certaines parties du corps. Elle est causée par de petits vers (nématodes) qui sont introduits dans le corps par les moustiques.
 
Ensablement. Processus par lequel les cours d'eau sont comblés par la boue et la terre qui ont été emportées par l'érosion.
 
Environnement. Ensemble complexe de conditions physiques, géographiques, biologiques, sociales, culturelles et politiques qui entourent un individu ou un organisme et déterminent en dernière analyse sa forme et la nature de sa survie.
 
Espérance de vie à la naissance. Nombre moyen d'années de vie que les nouveau-nés peuvent avoir compte tenu de la situation sanitaire du moment. Cet indicateur reflète la situation de l'environnement du pays, l'état de santé général de la population, la qualité des soins donnés aux malades, et les conditions de vie.
 
Exporter. Vendre des biens ou des services à un acheteur à l'étranger.

 

F
Facteurs de production. Éléments ou ressources utilisés pour produire des biens et des services, notamment le capital ou le travail.

H
Hygiène. Pratiques qui favorisent la propreté et la bonne santé (telles que le lavage fréquent des mains).

 

I
Importer. Acheter des biens et des services provenant d'un autre pays.
Indicateur. Mesure numérique de la qualité de la vie dans un pays. Les indicateurs sont utilisés pour illustrer les progrès réalisés par un pays par rapport à des objectifs économiques, sociaux et environnementaux. Étant donné que les indicateurs représentent des données recueillies par divers organismes selon des méthodes différentes, il peuvent ne pas concorder.
 
Indice synthétique de fécondité. Nombre moyen d'enfants qu'une femme aura au cours de son existence. Il est de trois ou quatre dans les pays en développement, et inférieur à deux dans les pays industriels.
 
Installations d'assainissement. Réseaux élémentaires d'égout et de drainage collectant les eaux usées, qui sont ensuite traitées et redistribuées.
 
Intégrité des écosystèmes. Mesure dans laquelle les relations entre écosystèmes et à l'intérieur des écosystèmes restent intactes, de manière à préserver le nombre et la variété des espèces vivantes.
 
Investissement. Argent dépensé aujourd'hui pour faire croître l'économie et avoir plus d'argent (ou de biens et de services) plus tard.

 

M
Maladie diarrhéique. Maladie intestinale. Les victimes, souvent des enfants de pays à revenu faible et intermédiaire, peuvent mourir de la déshydratation qu'elle provoque.
 
Milliard. Un milliard (1 000 000 000) est égal à mille millions.

 

P
Parité du pouvoir d'achat (PPA). Méthode servant à mesurer le pouvoir d'achat relatif des monnaies de différents pays pour les mêmes types de biens et de services. Étant donné que le prix des biens et des services peut varier d'un pays à l'autre, la PPA permet de comparer plus exactement le niveau de vie de différents pays. Pour estimer la PPA, on compare le prix d'articles analogues mais, comme les articles disponibles dans les différents pays et à différentes périodes ne sont pas strictement identiques, ces estimations ne sont pas toujours solides.
 
Pays à faible revenu. Pays dont le produit national brut (PNB) annuel par habitant était égal ou inférieur à 765 dollars en 1995. Ces pays ont un niveau de vie plus bas, ils ont peu de biens et de services, et beaucoup de leurs habitants ne peuvent pas subvenir à leurs besoins essentiels. On compte actuellement environ 58 pays à faible revenu de 1 million d'habitants ou plus. Leur population totale s'élève à près de 3,2 milliards d'habitants.

Pays à revenu élevé. Pays dont le produit national brut (PNB) annuel par habitant était égal ou supérieur à 9 386 dollars en 1995. La plupart des pays à revenu élevé ont des économies industrielles. On compte actuellement environ 26 pays à revenu élevé de 1 million d'habitants ou plus. La population totale de ces pays s'élève à 0,9 milliard d'habitants environ, soit moins du sixième de la population mondiale.

Pays à revenu intermédiaire. Pays dont le produit national brut (PNB) annuel par habitant était supérieur à 765 dollars mais inférieur à 9 386 dollars en 1995. Ces pays ont un niveau de vie plus élevé que les pays à faible revenu ; leurs habitants ont accès à plus de biens et de services, mais beaucoup d'entre eux ne peuvent toujours pas subvenir à leurs besoins essentiels. On compte actuellement environ 67 pays à revenu intermédiaire de 1 million d'habitants ou plus. La population totale de ces pays dépasse 1,5 milliard d'habitants.
 
Pays en développement. Pays à revenu faible et intermédiaire dont la majorité des habitants ont un niveau de vie plus bas que la majorité des habitants des pays à revenu élevé et ont accès à des biens et des services plus limités. Il existe à l'heure actuelle quelque 125 pays en développement de plus de 1 million d'habitants ; en 1995, leur population totale dépassait 4,7 milliards de personnes.
 
Pays industriel. Pays dans lequel l'industrie occupe traditionnellement la première place dans la production nationale. Ce terme est cependant beaucoup utilisé pour désigner des pays à revenu élevé.
 
Planning familial. Service de santé qui aide les couples à choisir s'ils veulent avoir des enfants et, si oui, quand et combien.
 
PNB (produit national brut). Valeur en dollars de la production finale de biens et de services d'un pays dans une année donnée. Pour obtenir la valeur du PNB, on fait la somme de l'argent dépensé pour la production finale de biens et de services, ou la somme du revenu de tous les citoyens d'un pays, y compris le revenu des facteurs de production utilisés à l'étranger.
 
PNB par habitant. Valeur en dollars des biens et services produits durant l'année par un pays, divisée par le nombre de ses habitants. Le PNB représente le revenu moyen des habitants du pays. Il permet de commencer à comprendre les points forts et les besoins économiques d'un pays.
 
Prévalence de la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans. Pourcentage d'enfants de moins de cinq ans dont la santé et la croissance sont compromises parce qu'il sont mal nourris.
 
Produits de base. Voir biens ou produits primaires.
 
Produits manufacturés. Biens -- par exemple, chaussures, camions, papier, radios, moteurs électriques et fruits en conserve -- qui sont produits à la main ou à la machine à partir de matières premières.
 
Projections démographiques. Prévisions du nombre futur d'habitants qui sont effectuées par les démographes sur la base des tendances de la fécondité, de la mortalité et des migrations.

 

R
Renouvelable. Susceptible d'être remplacé ou de se reconstituer, soit par une évolution naturelle soit par intervention humaine. L'air, l'eau et les forêts sont souvent donnés comme exemples de ressources renouvelables. Cependant, en raison des conditions géographiques locales et des coûts, on peut soutenir que l'eau n'est pas une ressource complètement renouvelable dans certaines régions du monde, en particulier dans les pays en développement ou dans les régions où les réserves d'eau souterraine sont limitées. Les minerais et les combustibles fossiles sont des exemples de ressources non renouvelables.
Ressources
Machines, travailleurs, argent, terre, matières premières, etc., qu'un pays peut utiliser pour produire des biens et des services et pour faire croître l'économie. Les ressources sont renouvelables ou non renouvelables. Les pays doivent utiliser leurs ressources à bon escient s'ils veulent assurer la prospérité à long terme.

Ressources naturelles. Éléments existant dans la nature qui sont indispensables ou utiles aux humains (par exemple, l'eau, l'air, la terre, la forêt, les poissons et la faune sauvage, la couche arable, et les minéraux).

S
Services sociaux. Services, généralement fournis par les pouvoirs publics, qui contribuent à améliorer le niveau de vie ; il s'agit, par exemple, des hôpitaux et des dispensaires publics, de routes en bon état, de l'approvisionnement en eau propre, de l'enlèvement des ordures, de l'électricité et des télécommunications.

Soins de santé primaires. Services de santé -- notamment planning familial, approvisionnement en eau propre, assainissement, vaccination et éducation nutritionnelle -- censés être financièrement à la portée aussi bien des pauvres qui en bénéficient que des pouvoirs publics qui les fournissent ; l'accent est mis sur la prévention aussi bien que sur le traitement des maladies.

Système d'égouts. Réseau d'égouts ou de canalisations de drainage.

 

T

Taux d'accroissement de la population (annuel moyen). Le taux d'accroissement de la population est l'augmentation du nombre d'habitants d'un pays en un an, en pourcentage du chiffre de la population au début de l'année. Il indique le nombre de naissances et de décès enregistrés pendant la période et le nombre de personnes qui ont émigré ou immigré. Les taux moyens d'accroissement annuel de la population sur un certain nombre d'années donnent une meilleure indication que les taux relatifs à une année seulement. En 1998, la population mondiale s'élevait au total à plus de 5,8 milliards d'habitants, et son taux d'accroissement moyen était de 1,6 entre 1980 et 1998.
 
Taux d'analphabétisme chez les adultes. Pourcentage des habitants âgés de plus de 15 ans qui ne peuvent pas écrire et lire, en le comprenant, un texte simple sur leur vie quotidienne, ni faire de simples calculs arithmétiques.
 
Taux de croissance. Variation (hausse, baisse ou absence de changement) d'un indicateur au cours d'une période donnée, en pourcentage de la valeur de l'indicateur au début de la période. Les taux de croissance comprennent plusieurs types d'informations : y a-t-il eu ou non variation ; dans quelle direction (à la hausse ou à la baisse) ; et à quelle cadence. Par exemple, si le taux de croissance du PNB est différent de zéro au cours d'une année donnée, cela signifie que la quantité de biens et de services produits cette année-là a varié. Si le taux de croissance du PNB est positif, le pays produit plus de biens et de services à la fin de l'année qu'au début de l'année. Si le taux de croissance du PNB est négatif, le pays produit moins de biens et de services à la fin de l'année qu'au début de l'année. Il faut noter que, si le taux de croissance du PNB passe de 2 % une année à 1 % l'année suivante, cela ne veut pas dire que la production totale de biens et de services a diminué. Tant que le taux de croissance est positif, le PNB est en hausse. Ce n'est que quand le taux de croissance du PNB est négatif que la production de biens et de services a effectivement diminué.
 
Taux de croissance du PNB par habitant. Variation du PNB par habitant au cours d'une période donnée, en pourcentage du PNB par habitant au début de la période.
 
Taux de fécondité synthétique. Voir Indice synthétique de fécondité.
 
Taux de mortalité. Nombre annuel de décès pour 1 000 habitants.
 
Taux de mortalité infantile. Nombre d'enfants, sur 1 000 naissances dans une année donnée, qui meurent avant l'âge d'un an. Plus ce taux est bas, plus le nombre de décès est faible et, généralement, plus le niveau des soins de santé du pays est élevé.


Taux de natalité. Nombre annuel de naissances pour 1 000 habitants.
 
Taux de remplacement. Taux de fécondité qui permet aux couples d'avoir le nombre d'enfants requis pour les remplacer, c'est-à-dire deux enfants environ. Une fois le niveau de remplacement atteint, l'accroissement de la population se stabilise à terme (voir les définitions de l'élan démographique et de la transition démographique).
 
Traitement des eaux usées. Élimination des substances polluantes présentes dans l'eau qui a servi. Le traitement comprend plusieurs étapes. Le traitement primaire consiste à filtrer l'eau pour enlever les plus gros déchets solides, et ensuite à laisser l'eau reposer dans des réservoirs pour que les déchets plus petits et les particules tombent au fond. Le traitement secondaire comporte une étape supplémentaire, au cours de laquelle on ajoute aux eaux usées des microbes qui absorbent les polluants biologiques, ou on filtre à nouveau l'eau. Ensuite, l'eau traitée est désinfectée et rejetée dans la nature. Plus il y a d'étapes dans le traitement, plus cela coûte cher.

Transition démographique. Évolution démographique qui se produit dans les pays en développement lorsque leurs taux de fécondité et de mortalité commencent à baisser. De nombreux facteurs y contribuent, notamment l'amélioration des services de santé, l'élargissement de l'accès à l'éducation et le progrès social et économique. Plusieurs pays en développement d'Asie se trouvent actuellement à un stade avancé de la transition, alors de nombreux pays d'Afrique subsaharienne en sont au début. La transition démographique est achevée lorsque le taux de fécondité atteint le niveau de remplacement, ce qui est le cas dans la plupart des pays industriels.

U

Urbanisation. Processus par lequel le population d'un pays, qui était auparavant en majorité rurale, devient urbaine. Il est dû au départ des habitants de la campagne pour la ville, espérant obtenir un meilleur emploi et de meilleures conditions de vie.

 

Aide | Ecrivez-nous | Index du site | Recherche
© 2002 Le Groupe Banque mondiale. Termes et Conditions. Déclaration de confidentialité